Risques industriels et assurances

Forts d’une parfaite connaissance des métiers de leurs clients et d‘une culture particulièrement tournée vers le contentieux, les avocats de hw&h ont développé une expertise reconnue en droit des assurances et risques industriels.

L’équipe intervient à tous les stades des litiges pour une clientèle fidèle de groupes et sociétés français et internationaux et de compagnies d’assurance, avec une pratique particulière liée à ses relations renforcées avec le marché allemand.

Les avocats de hw&h interviennent en amont dans une logique de prévention des risques, et en aval en proposant à leurs clients la stratégie de règlement des litiges la plus adaptée à leurs enjeux économiques et la sauvegarde de leurs intérêts.

 

Secteurs d’activité :

  • Industries métallurgique, chimique…
  • Techniques de construction
  • Moteurs
  • Energies
  • Risques alimentaires
  • Produits médicaux
  • Industrie pharmaceutique
  • Transport ferroviaire

 

L’équipe s’est vue décerner en 2020 le Trophée d’or par le jury des « Trophées du Droit » dans la catégorie Risques Industriels et Assurances.

 

En 2019/2020, le cabinet a été classé par le magazine Leaders League « Excellent » dans la catégorie « Sinistres et Contentieux des assurances ». Le cabinet est également classé « Highly recommended » dans les catégories « Sinistres et transports terrestres (routier et ferroviaire) » ; « Responsabilité du fait des produits défectueux » et « Regulatory assurance & réassurance ».

 

Risques industriels, responsabilité du fait des produits défectueux
  • Prévention et résolution amiable des litiges industriels (médiation, contacts avec les tiers et les administrations au stade pré-contentieux, …)
  • Accompagnement en cas de rappel de produits volontaire ou imposé
  • Défense et recours devant les juridictions françaises, allemandes et arbitrales
  • Gestion de risques
  • Conseil et assistance en matière administrative et réglementaire
Assurances
  • Analyse des polices
  • Contentieux de la garantie d’assurance
  • Conseil en droit des assurances
Actualités
[:fr]Risques industriels et assurances[:en]Industrial risks and Insurance[:de]Industrielle Risiken und Versicherungsrecht[:]

Dieselgate update : le BGH rend trois nouvelles décisions sur des questions controversées

- A la une

Après une première décision au fond sur l’indemnisation des acheteurs de véhicules équipés d’un logiciel de trucage en droit allemand, la Cour fédérale de justice allemande (BGH) précise maintenant sa jurisprudence dans l’affaire du « Dieselgate ». Ses dernières décisions ont pour conséquence de diminuer l’indemnisation des « gros » conducteurs et de supprimer celle des acheteurs tardifs. En mai 2020, le BGH a tranché plusieurs questions de fond et confirmé que les acheteurs de véhicules doivent être indemnisés par VW (et d'autres constructeurs… Lire la suite

fr
[:fr]Risques industriels et assurances[:en]Industrial risks and Insurance[:de]Industrielle Risiken und Versicherungsrecht[:]

höchstrichterliche Entscheidungen aus Frankreich zum Dépakine-Skandal und ein Vergleich mit einer BGH-Entscheidung zum deutschen Arzthaftungsrecht

- Kurzmeldungen

. Cass. 1re civ., 27 nov. 2019, no 18-16537, Sté Sanofi-Aventis France c/Mme Y et a., FS-PBI   In einem Schadensersatzverfahren zwischen dem Medikamentenhersteller Sanofi und einer Mutter, welche infolge der Einnahme des von Sanofi vertriebenen Medikamentes „Dépakine“ ein Kind mit Missbildungen zur Welt gebracht hatte, hat der französische Kassationshof die Grundsätze des Produkthaftungsrechts weiter entwickelt. Betreffend die Mangelhaftigkeit des verschriebenen Medikamentes bestätigte das Gericht die in den Vorinstanzen getroffene Feststellung, dass das Produkt mit einem Informationsfehler behaftet war, da das Risiko von Missbildungen… Lesen Sie weiter

de
[:fr]Risques industriels et assurances[:en]Industrial risks and Insurance[:de]Industrielle Risiken und Versicherungsrecht[:]

Dieselgate ("Abgasskandal") : une affaire à la fois allemande et européenne

- A la une

La fédération allemande des associations de consommateurs (VZBV) et le groupe Volkswagen sont parvenus à une transaction, mais elle ne marque pas encore la fin du scandale « Dieselgate ». La Cour fédérale de justice allemande (BGH) et la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) ont rendu leurs premiers arrêts décisifs dans cette affaire. L’affaire concernant les producteurs d’automobiles allemands qui ont manipulé les systèmes de contrôle des gaz d’échappement de leurs véhicules, notamment diesel, se poursuit actuellement devant les tribunaux allemands :… Lire la suite

fr